Quels sont les différents types d’hypnose ?

En occident, l’hypnose est employée de façon thérapeutique pour la première fois au cours du 18e siècle. Depuis, différents types d’hypnose émergent dans le but d’améliorer l’approche de la thérapie. De façon globale, l’hypnose est un état modifié de conscience. Ce dernier permet au patient d’atteindre l’objectif souhaité, comme se débarrasser d’une addiction ou surmonter un traumatisme. On distingue 4 grands groupes d’hypnose, découvrez-les sans plus tarder !

1. l’hypnose directe

Ce type d’hypnose est le plus ancien. On nomme aussi parfois cette hypnose l’hypnose par suggestion directe.

Le secteur médical emploie l’hypnose directe pour agir rapidement sur le patient. Souvent, il s’agit d’une situation urgente, comme l’atténuation d’une douleur ou la préparation à une intervention chirurgicale par exemple. Le thérapeute adopte une posture directive. En effet, dans ces situations, l’objectif est d’obtenir des résultats rapidement. Bien que le ton soit directif, cette méthode reste appliquée en toute bienveillance. Afin de connaître l’avancée de l’état de conscience modifié, le thérapeute évalue la raideur des muscles du patient ou encore la lourdeur du corps.

2. L’hypnose Ericksonnienne

Développé durant les années 1950 par Milton Erickson, ce type d’hypnose s’effectue de façon indirecte. Elle s’inscrit dans le cadre d’une thérapie liée au mental ou aux émotions.

L’hypnose Ericksonnienne opère grâce à un EMC (état modifié de conscience) induit par des suggestions. Le thérapeute s’adapte au patient qui le consulte, ce qui permet de lever les résistances éventuelles. Par ailleurs, ce type d’hypnose comporte la philosophie selon laquelle chaque patient possède les réponses à ses problèmes à l’intérieur de lui. De ce fait, l’hypnothérapeute agit en ayant une réelle considération pour son patient.

3. la nouvelle hypnose

Cette approche de l’hypnothérapie s’inspire des grands principes de l’hypnose Ericksonnienne. Toutefois, le thérapeute l’effectue avec l’ajout comme la PNL (programmation neurolinguistique). Il emploie également un langage avec un vocabulaire développé, ainsi que des métaphores ou des comparaisons dans le but de travaillé par visualisation  permettant une légère dissociation PNL (une projection de son moi futur) pour mobiliser ou acquérir les ressources manquantes à l’instant présent.

En pratique, le patient peut avoir recours à ce type d’hypnose pour des questions médicales, mais également pour l’atteinte d’objectifs plus personnels. C’est pourquoi certaines personnes s’orientent vers cette méthode pour effectuer un développement personnel ou améliorer leur vie en général (professionnellement, sentimentalement, hygiène de vie, etc.).

4. L’hypnose humaniste

Ce type d’hypnose est la plus respectueuse du patient. En effet, l’approche de celle-ci est participative. De ce fait, le thérapeute est présent en tant qu’accompagnateur ou guide, et n’impose aucune directive au patient. Ainsi, le patient est plus actif dans sa démarche et travaille sur lui-même. L’hypnose humaniste permet d’effectuer une thérapie en pleine conscience. Par ailleurs, elle s’appuie également sur une hypnose conversationnelle. Le patient s’exprime librement en faisant part de ses impressions et ressentis au thérapeute.

Votre hypnothérapeute proche de Lyon MG-Hypnose est spécialisé dans ce domaine. Pour mieux connaître le cabinet, n’hésitez pas à découvrir la particularité et le parcours de votre thérapeute !

Bonus : autres différents types d’hypnose

Il existe d’autres techniques d’hypnose, parmi lesquels on peut nommer :

  • L’auto-hypnose ;
  • L’hypnose de spectacle ;
  • La neuro-hypnose ;
  • L’hypnose spirituelle symbolique ;
  • L’hypnose Hyperempiria.

Chaque approche de l’hypnothérapie possède ses singularités, même s’il est vrai que certaines d’entre elles s’inspirent les unes des autres. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cette pratique de soins, consultez la page dédiée et détaillée à propos de l’hypnothérapie !

You cannot copy content of this page